Cycl-add, Sup’air, Porcher Sport et la FFVL lancent le projet RE’FLY de recyclage de voiles

affiche Coupe IcareLa plus grande manifestation mondiale de vol libre était l’occasion parfaite pour présenter le projet REFLY qui vise à recycler les voiles de parapente dans un premier temps. La Coupe Icare 2018 a été l’occasion pour Michel Joulot, chef de projet, d’informer et d’échanger avec les parapentistes lors d’ateliers.

Objectifs du projet RE’FLY

Le projet RE’FLY vise à mettre en place une chaîne de récupération des parapentes et parachutes usagés, ainsi que les moyens industriels permettant de les recycler en matières plastiques ou en additifs pouvant se réintégrer dans la fabrication de composants des voiles ou sellettes de parapente.

L’enjeu va bien au delà du recyclage des parapentes, puisque potentiellement toutes les voiles utilisent les mêmes types de matériaux : le polyamide enduit. Le projet peut ainsi s’étaler aux parachutes sportifs et militaires, aux toiles de delta, de montgolfières, cerf-volants et spinnakers.

Une équipe projet qui rassemble les acteurs du parapente et du recyclage

Les 4 partenaires initiaux dans la phase actuelle du projet sont, pour l’étude des solutions de collecte, la FFVL et la société SUPAIR, et pour les tests de recyclage, les sociétés PORCHER SPORTS et CYCL-ADD. Dans ce projet, Cycl-add s’occupe de l’étude de faisabilité technique du recyclage de matériaux et des débouchés.

Ce projet a été validé dans le cadre du programme INNOV’R Auvergne Rhône Alpes et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) finance 45% des coûts de la première phase d’étude de faisabilité

A terme l’objectif est d’élargir le projet à l’ensemble des acteurs de l’industrie du parapente, fabricants et distributeurs, afin de garantir et financer la pérennisation de cette filière de recyclage et le déploiement de ces solutions dans d’autres pays, voire dans d’autres sports.

L’étude technique de Cycl-add

Lors des ateliers d’échange qui ont eu lieu sur la Coupe Icare, les parapentistes ont pu découvrir le résultat des premiers essais réalisés par Cycl-add : des essais de broyage et de compression ont permis de tirer les premières conclusions.

L’équipe R&D de Cycl-add a d’ores est déjà identifié des pistes intéressantes qui permettront sans doute de pouvoir réutiliser les voiles pour concevoir de nouvelles pièces sur les mêmes parapentes, dans une logique d’économie circulaire.

 

Recyclage des voiles de parapente REFLY

Pin It on Pinterest

Share This